Le Groupe BSF et la cage dorée de l’entreprise agricole

Tweet about this on Twitter Share on LinkedIn Share on Facebook

Le 31 janvier, se tenait à Paris le 6e Jour SynerJ organisé conjointement par l’UNECA (Union Nationale des Experts Comptables Agricoles), la FCGAA (Fédération des Centres de Gestions Agréés Agricoles) et UNAGRI (Union Nationale des Auditeurs des Organismes Agricoles).
Cette journée avait été pensée autour d’un thème général – et interpellant – , “Entreprise agricole, qui es-tu, où vas-tu ?” et de tables rondes permettant d’illustrer et de débattre sur la base de ce thème.
La première table ronde s’intitulait “Des entrepreneurs comme les autres, dans un environnement pas comme les autres”, avec un focus assumé sur la fiscalité agricole.
Olivier Augeraud*, expert-comptable associé du Groupe BSF faisait partie des cinq intervenants qui n’ont pas eu peur de parler de “cage dorée”, de “cadeau empoisonné”, d’ “hypocrisie”… de “maquis” tout en évoquant des pistes de solutions.

* également cofondateur du Groupement AGIRAGRI et vice-président de l’Association UNECA

LIRE ICI L’ARTICLE COMPLET