Groupe BSF Investissement vinicole

Investissement vinicole pour la construction et l’équipement des chais

Tweet about this on Twitter Share on LinkedIn Share on Facebook

Dépôts des dossiers avant le 19 février 2021 midi

Le programme national d’aide 2019-2023 prévoit le soutien aux projets d’investissement dans les chais vinicoles pour améliorer la compétitivité des entreprises.


Ainsi, ce dispositif a pour objectif de permettre aux entreprises vitivinicoles de faire face à la concurrence sur les marchés mondiaux. Dès lors, elles pourront miser sur l’optimisation de leur outil de production et des conditions d’élaboration et de mise en marché.


Les types d’investissements éligibles sont les suivants :

  • Construction, extension et rénovation des bâtiments de production depuis la réception de vendange jusqu’au stockage – conditionnement.
  • Construction ou rénovation des caveaux de vente au domaine
  • Achat de matériels et d’équipements neufs (réception de vendanges, cuverie, équipement de vinification et élevage, climatisation, conditionnement, stockage).
  • Frais d’études, d’ingénierie et d’architectes liés aux actions mentionnées ci-dessus.

Ne sont pas éligibles : Le matériel d’occasion, les travaux paysagers et la voierie, le renouvellement de matériel à l’identique, les projets réceptifs et oenotouristiques.


Entreprises éligibles :

  • Les entreprises vitivinicoles (individuelle ou sociétaire), quelle que soit leur forme juridique, disposant de la personnalité juridique,
  • Les organisations de producteurs de vin,
  • Les associations de producteurs exerçant une activité lucrative ou les organisations interprofessionnelles, réalisant un projet d’investissement dans les domaines de la production, la transformation, du conditionnement, du stockage ou de la commercialisation des produits dans le secteur des vins


L’aide prend la forme d’une subvention et le taux est fixé à :

  • 30 % pour les PME : moins de 50 M€ de chiffre d’affaires ou moins de 43 M€ de total bilan et moins de 250 salariés.
  • 15% pour les ETI (Entreprises de taille intermédiaire) c’est-à-dire dont le chiffre d’affaires est inférieur à 200 millions d’euros ou qui comprend moins de 750 salariés.
  • 7,5% pour les grandes entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 200 millions d’euros et emploie plus de 750 salariés.


Le taux d’aide est bonifié de 5 points lorsque le demandeur justifie du critère de priorité « nouvel installé ».

Les dossiers doivent être déposés en ligne sur les portails web de France Agrimer. Ouverture prévue début décembre et clôture le 19 février 2021.

Seuls des projets n’ayant pas débutés peuvent être présentés (pas de devis validé ou de commande passées, seules des études peuvent avoir été demandées).

Face à une démarche longue et fastidieuse, le Groupe BSF peut vous accompagner pour la constitution de votre dossier.


Une question ? Un besoin ?
Pour vous accompagner dans vos démarches, nos équipes restent mobilisées. N’hésitez pas à prendre contact avec le Groupe BSF par mail à infos-bsf@bsf.fr ou par téléphone au 05 57 55 05 05.