Plan de relance FranceAgriMer : des aides pour les viticulteurs

Tweet about this on Twitter Share on LinkedIn Share on Facebook

Dépôt des dossiers début janvier 2021

Dans le cadre du plan de relance, FranceAgriMer va gérer deux nouveaux dispositifs d’aides à l’investissement à destination de la viticulture :

1. Une aide pour la protection vis à vis des aléas climatiques, qui prend en charge notamment les dispositifs de protection contre le gel et la grêle (enveloppe de 70 millions d’euros). 30% d’aide avec un plafond de dépenses éligibles de 40 000 € (300 000€ pour les cuma)

2. Une aide pour l’achat de matériel viticole permettant de réduire l’utilisation de pesticides (enveloppe de 130 millions d’euros). Investissement minimum de 2 000 € et plafond de 40 000 € (150 000€ pour les Cuma). Bonus +10% pour les nouveaux installés et les Cuma. Cela concerne notamment :

  • certains pulvérisateurs ou équipement de pulvérisation (taux d’aides 30%
  • les outils de travail du sol, tonte, semis, épampreuse, effeuilleuse (taux d’aide 40%)

Les deux dispositifs seront ouverts début janvier jusqu’à épuisement des enveloppes et au plus tard fin décembre 2022.

ATTENTION : un seul dossier possible par structure sur cette période.

Qui est éligible à ces dispositifs ?

  • les personnes physiques (exploitant à titre principal),
  • les sociétés (EARL, SCEA GAEC ou autre à objet viticole),
  • CUMA et GIE mais aussi entreprises de travaux viticoles dans la cas du matériel de réduction des phytos.

 


Une question ? Un besoin ?
Pour vous accompagner dans vos démarches, nos équipes restent mobilisées. N’hésitez pas à prendre contact avec le Groupe BSF par mail à infos-bsf@bsf.fr ou par téléphone au 05 57 55 05 05.