Prêt participatif : on vous dit tout

Tweet about this on Twitter Share on LinkedIn Share on Facebook

Le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a annoncé que 11 milliards d’euros vont être débloqués début mai dans le cadre de prêts participatifs soutenu par l’Etat (PPSE).

Cette mesure est destinée à renforcer le bilan des entreprises françaises dans le cadre de la relance. L’objectif est de soutenir la capacité d’investissement des entreprises pour leur permettant de rebondir en sortie de crise.

EN RÉSUMÉ : 

  • Ces prêts sont considérés comme des quasi-fonds propres
  • Accordés par des banques ils seront remboursables sur huit ans, avec un différé minimal de quatre ans.
  • Les obligations, détenues par des sociétés de gestion, devront être remboursées au bout de huit ans.
  • Le montant du prêt pourra atteindre 12,5% du chiffre d’affaires 2019 pour les petites et moyennes entreprises (PME), et 8,4% du chiffre d’affaires pour les entreprises de taille intermédiaire (ETI).
  • Une PME devra justifier d’un chiffre d’affaires supérieur à 2 millions d’euros.
  • Les entreprises déjà soutenues via un prêt garanti par l’État (PGE) seront aussi éligibles mais le plafond d’emprunt est ramené à 10% de leur chiffre d’affaires 2019 pour une PME et 5% pour une ETI.
  • Ces prêts, dont les taux seront déterminés avec les acteurs bancaires, pourront être distribués jusqu’au 30 juin 2022.

Une question ? Un besoin ?
Pour vous accompagner dans vos démarches, nos équipes restent mobilisées. N’hésitez pas à prendre contact avec le Groupe BSF par mail à infos-bsf@bsf.fr ou par téléphone au 05 57 55 05 05.