Suite à la naissance de votre projet, la création d’entreprise regroupe l’ensemble des démarches et des étapes indispensables et obligatoires pour démarrer une activité indépendante. 

Aujourd’hui  les créateurs d’entreprises attendent une aide de la part d’un cabinet d’expertise comptable pour qu’il les soulage des contraintes liées à différentes démarches chronophages.

Vous êtes en pleine création d’entreprise et vous devez déjà faire face à de nombreuses obligations et contraintes. Dès la création, il est essentiel de déléguer les tâches comptables, juridiques, sociales pour vous concentrer à 100 % sur votre activité naissante.


VOUS ÊTES EN PLEINE CRÉATION D'ENTREPRISE ET VOUS AIMERIEZ ÊTRE ACCOMPAGNÉ ?

ACCOMPAGNER LES DIRIGEANTS DANS LEURS PRISES DE DÉCISION
DONNÉES FINANCIÈRES, FISCALES, JURIDIQUES, SOCIALES & COMPTABLES

Création d’entreprise

Suite à la naissance de votre projet, la création d’entreprise regroupe l’ensemble des démarches et des étapes indispensables et obligatoires pour démarrer une activité indépendante. 

Aujourd’hui  les créateurs d’entreprises attendent une aide de la part d’un cabinet d’expertise comptable pour qu’il les soulage des contraintes liées à différentes démarches chronophages.

Vous êtes en pleine création d’entreprise et vous devez déjà faire face à de nombreuses obligations et contraintes. Dès la création, il est essentiel de déléguer les tâches comptables, juridiques, sociales pour vous concentrer à 100 % sur votre activité naissante.


VOUS ÊTES EN PLEINE CRÉATION D'ENTREPRISE ET VOUS AIMERIEZ ÊTRE ACCOMPAGNÉ ?

Définir mon nom de marque

Comment créer son nom de marque

Comment créer son nom de marque ? Pour se faire, il est opportun de procéder à une étude de Naming auprès d’une agence de communication afin de sécuriser le choix de votre nom auprès de l’INPI et de ses multiples possibilités de noms de domaine. Cette agence sera également adaptée pour la création de votre identité visuelle. 

Vous êtes créateur d’entreprise ? Alors découvrez nos podcasts qui répondent à tous vos questionnements

VOUS ÊTES EN PLEINE CRÉATION D'ENTREPRISE ET VOUS AIMERIEZ ÊTRE ACCOMPAGNÉ ?


+

Réaliser votre prévisionnel d’activité

Réaliser votre prévisionnel d’activité

Lors de la création de votre entreprise, vous devez réaliser un prévisionnel d’activité qui sera demandé par votre partenaire bancaire. Nous pouvons répondre à cette demande en construisant un tableau reprenant les charges fixes, dépenses occasionnelles et chiffre d’affaires prévu. 

Vous êtes créateur d’entreprise ? Alors découvrez nos podcasts qui répondent à tous vos questionnements

VOUS ÊTES EN PLEINE CRÉATION D'ENTREPRISE ET VOUS AIMERIEZ ÊTRE ACCOMPAGNÉ ?


+

Vous allez être confronté à la TVA

Comment fonctionne la TVA

Comment fonctionne la TVA ? Bien conseillé, c’est plus rassurant : lors de la création de l’entreprise, il convient de choisir le régime d’imposition à la TVA : franchise en base, régime simplifié d’imposition, gime réel normal. En fonction de ce choix, les obligations déclaratives diffèrent (acomptes semestriels, déclarations mensuelles ou déclarations trimestrielles). 

Vous êtes créateur d’entreprise ? Alors découvrez nos podcasts qui répondent à tous vos questionnements

VOUS ÊTES EN PLEINE CRÉATION D'ENTREPRISE ET VOUS AIMERIEZ ÊTRE ACCOMPAGNÉ ?


+

Vous allez être confronté à l’URSSAF

l’URSSAF pour une entreprise

L’URSSAF pour une entreprise ? : nous sommes là pour vous conseiller et vous accompagner. En fonction du statut juridique (SARL, SAS, SA, etc.), le dirigeant possède soit le statut de Travailleur Non Salarié (TNS), soit le statut d’assimilé salarié : 

– Statut de TNS : dans ce cas, la rémunération est déclarée annuellement auprès de l’URSSAF, et le dirigeant reçoit un échéancier de paiement. Ce système peut générer des décalages à anticiper entre le versement de la rémunération et les appels des cotisations ; 

  • Statut d’assimilé salarié : ici, la rémunération fait l’objet d’un bulletin de salaire établi mensuellement. Les charges sociales sont déclarées et prélevées mensuellement via la transmission de la Déclaration Sociale Nominative (DSN). A noter qu’il existe un dispositif d’exonération de cotisations URSSAF pour vous, créateur d’entreprise : ( l’ACCRE)
  • Vous êtes créateur d’entreprise ? Alors découvrez nos podcasts qui répondent à tous vos questionnements

VOUS ÊTES EN PLEINE CRÉATION D'ENTREPRISE ET VOUS AIMERIEZ ÊTRE ACCOMPAGNÉ ?


+

Organiser sa comptabilité

Organiser sa comptabilité

Comment organiser sa comptabilité ? Nous pouvons vous y accompagner notamment dans les domaines suivants : 

– Outils de gestion : logiciel de facturation, logiciel de caisse, CRM ; 

– Mentions obligatoires sur vos factures de vente : 

  • Conditions Générales de Ventes (CGV)   
  • Classement et dématérialisation de vos pièces comptables. 

Vous êtes créateur d’entreprise ? Alors découvrez nos podcasts qui répondent à tous vos questionnements

VOUS ÊTES EN PLEINE CRÉATION D'ENTREPRISE ET VOUS AIMERIEZ ÊTRE ACCOMPAGNÉ ?


+

Vous voulez embaucher et vous entourer

Conseils pour embaucher

Votre création d’entreprise nécessite une ou plusieurs embauches et vous voulez des conseils pour embaucher ? Sachez qu’un salarié doit percevoir au moins le SMIC ou le salaire minimum conventionnel. Vous pouvez simuler son coût sur le site de l’URSSAF.

Sachez également qu’il existe des aides à l’embauche dépendantes du secteur géographique, de l’âge, de la situation, de l’emploi, du statut handicapé, des dispositifs de formation, du secteur d’activité. Le service Social du Groupe BSF vous apportera une aide précieuse concernant les embauches en CDD ou CDI mais aussi les stages, etc. 

Vous êtes créateur d’entreprise ? Alors découvrez nos podcasts qui répondent à tous vos questionnements

VOUS ÊTES EN PLEINE CRÉATION D'ENTREPRISE ET VOUS AIMERIEZ ÊTRE ACCOMPAGNÉ ?


+

Mettre en place des outils de pilotage

Mettre en place des outils de pilotage 

Le chemin vers la réussite passe par la mise en place d’outils de pilotage pour aider un créateur d’entreprise à gérer efficacement son activité. Ces outils sont essentiels pour suivre les performances, anticiper les besoins financiers et prendre des décisions stratégiques.

Tableau de bord de gestion : Il présente les indicateurs clés de performance (KPIs) qui sont essentiels pour le suivi quotidien ou hebdomadaire de l’activité. Cela peut inclure les ventes, les dépenses, les marges, etc.

Prévisions de trésorerie : Cet outil permet de suivre les flux de trésorerie entrants et sortants sur une période donnée pour anticiper les besoins en financement ou les excédents de trésorerie.

Budget prévisionnel : Il s’agit d’une estimation des recettes et des dépenses sur une période future, souvent l’année à venir. Cela aide à planifier et à contrôler les finances.

Analyse de rentabilité : Ce type d’analyse aide à identifier le seuil de rentabilité de l’entreprise, c’est-à-dire le point où les revenus couvrent exactement les coûts, sans générer de bénéfice ni de perte.

Ratios financiers : Les ratios comme le ratio de liquidité, le ratio d’endettement, et le rendement des capitaux propres donnent des indications précieuses sur la santé financière de l’entreprise.

Reporting financier : Rapports périodiques (mensuels, trimestriels, annuels) qui fournissent une analyse détaillée des résultats financiers, comparés aux budgets et aux périodes précédentes.

Analyse des écarts : Comparaison entre les prévisions budgétaires et les résultats réels pour identifier et analyser les écarts afin de prendre des mesures correctives.

Modélisation financière : Création de modèles financiers pour simuler différents scénarios et leurs impacts sur la finance de l’entreprise, ce qui aide à la prise de décision stratégique.

Suivi des indicateurs de performance non financiers : Suivi des indicateurs tels que la satisfaction client, le taux de rétention des employés, ou d’autres métriques qui influencent indirectement les performances financières.

Ces outils, adaptés à la taille et au secteur de l’entreprise, peuvent grandement contribuer au succès d’une jeune entreprise en offrant une vision claire de sa situation financière et en facilitant des prises de décision éclairées. Aussi précieux soient-ils, ils doivent être sujets à interprétation. L’accompagnement et le conseil du Groupe BSF sont fortement requis.

Vous êtes créateur d’entreprise ? Alors découvrez aussi nos podcasts qui répondent à tous vos questionnements

VOUS ÊTES EN PLEINE CRÉATION D'ENTREPRISE ET VOUS AIMERIEZ ÊTRE ACCOMPAGNÉ ?


+

Réaliser sa première communication

Réaliser sa première communication

Une fois que vous aurez déposé l’ensemble de vos statuts pour pouvoir démarrer, il faut réaliser sa première communication : créer vos premiers supports et médias de communication (site web, plaquette, création de contenus rédactionnels, visuels, comptes sociaux, supports de présentation, etc.). 

Un conseil, ne faites surtout pas l’impasse de l’accompagnement professionnel d’un free-lance, d’un studio de création ou d’une agence de communication. Même si les outils actuels permettent de créer son logo (type Canva), même si vous vous sentez capable de rédiger vos textes, à l’instar de votre profession, communiquer est un métier ! Vous êtes au tout début de votre projet et vous devez mettre toutes les chances de votre côté afin que celui-ci démarre vite et bien. La communication est une des étapes importantes de votre projet de création et demande un vrai savoir-faire pour imaginer votre territoire de marque et créer et développer vos supports. Au cours de l’élaboration de votre business plan, pensez à budgéter cette partie « communication » et pourquoi pas, sur une base minimale ! Ce sera toujours ça et ce sera d’emblée une prise de conscience importante sur un sujet trop souvent traité comme la cinquième roue du carrosse et qui pourtant participe amplement à la réussite de votre activité.

Vous êtes créateur d’entreprise ? Alors découvrez nos podcasts qui répondent à tous vos questionnements

VOUS ÊTES EN PLEINE CRÉATION D'ENTREPRISE ET VOUS AIMERIEZ ÊTRE ACCOMPAGNÉ ?


+

Trouver un local pour démarrer

Trouver son premier local d’entreprise

Pour trouver son premier local d’entreprise Mr Hilton, fondateur des hôtels éponymes affirmait que 3 choses étaient indispensables pour la réussite : l’emplacement, l’emplacement, l’emplacement.

Si c’est vrai pour un commerce, cela vaut aussi pour une société de service. Pour son local d’entreprise, il faut tenir compte des accès, du confort des salariés, des capacités d’agrandissements, et bien entendu du coût qui prendra une place importante dans le business plan. Fort de ses expériences multiples, le Groupe BSF sera de bon conseil, mais faisons ensemble le tour de la question.

Le choix du local pour une entreprise qui démarre est crucial pour plusieurs raisons, impactant directement son succès potentiel. Voici quelques-uns des principaux facteurs à considérer :

Visibilité et accessibilité : Un bon emplacement peut augmenter la visibilité de l’entreprise auprès des clients potentiels. Être facilement accessible par les transports en commun, disposer de places de parking, ou être situé dans un quartier fréquenté peut attirer plus de clients.

Cohérence avec la marque : Le local doit refléter l’image de marque de l’entreprise. Par exemple, une boutique de luxe bénéficiera d’un emplacement dans un quartier chic, tandis qu’une startup technologique pourrait préférer un quartier dynamique et innovant.

Coût : Pour une entreprise naissante, maintenir des coûts contrôlables est essentiel. L’emplacement influe directement sur le loyer et d’autres coûts associés. Il est important de trouver un équilibre entre un bon emplacement et un loyer abordable.

Concurrence : Être trop près de concurrents directs peut être risqué, surtout si le marché n’est pas suffisamment grand pour supporter plusieurs entreprises similaires. D’autre part, être proche de commerces complémentaires peut être bénéfique, attirant plus de clients dans la zone.

Réglementations locales : Certains emplacements sont soumis à des réglementations plus strictes ou à des exigences spécifiques, ce qui peut influencer le type d’activités autorisées ou les modifications possibles sur le local.

Croissance future : Il est important de considérer si l’espace peut s’adapter à la croissance de l’entreprise. Un local qui peut être agrandi ou modifié sans coûts excessifs est préférable si l’entreprise prévoit de s’agrandir.

Clientèle cible : L’emplacement doit être stratégiquement choisi en fonction de la clientèle cible. Par exemple, une entreprise offrant des produits ou services pour familles recherchera probablement un quartier résidentiel.

En résumé : Le choix d’un local ne se réduit pas seulement à trouver un espace pour opérer ; il est une décision stratégique qui peut avoir des répercussions à long terme sur la viabilité et la réussite de l’entreprise. Il est souvent conseillé de prendre le temps de faire une étude de marché approfondie et, si possible, de consulter des experts, à ce titre Le Groupe  BSF fort de son expérience saura vous accompagner. Et si vous nous parliez de votre projet ? Pour nous contacter utilisez le formulaire ci-dessous.

 

VOUS ÊTES EN PLEINE CRÉATION D'ENTREPRISE ET VOUS AIMERIEZ ÊTRE ACCOMPAGNÉ ?


+

Mes statuts juridique, social, fiscal

Choisir le bon statut juridique

EURL, SARL, SA, TNS, barème progressif, assujettissement à TVA… Choisir le bon statut juridique peut provoquer un grand moment de solitude. Et de plus, ces choix sont interdépendants ! La forme juridique implique le niveau de responsabilités souhaité, le capital social et le régime fiscal préféré.  

Du statut social va découler votre politique de rémunération : Travailleur Non Salarié, assimilé salarié, rémunération par dividendes…) et dépendre du choix de la structure juridique.  

Concernant le statut fiscal, le résultat de votre activité pourra être soumis à l’impôt sur le revenu (barème progressif) ou à l’impôt sur les sociétés.  

Et pour la TVA, vous pourrez y être soumis de manière obligatoire ou optionnel.  

En créant votre entreprise, ne faîtes pas l’économie d’un accompagnement sérieux pour le choix des statuts.

Vous êtes créateur d’entreprise ? Alors découvrez nos podcasts qui répondent à tous vos questionnements

VOUS ÊTES EN PLEINE CRÉATION D'ENTREPRISE ET VOUS AIMERIEZ ÊTRE ACCOMPAGNÉ ?


+

Anticiper vos obligations légales

Anticiper vos obligations légales  

Vous devez avoir une vision de l’ensemble de vos obligations légales dès la création de l’entreprise. Pour cela, il est important de pouvoir disposer d’un calendrier précis des échéances (TVA, URSSAF, retraite, taxe professionnel, impôt sur les sociétés, etc.) 

Vous êtes créateur d’entreprise ? Alors découvrez nos podcasts qui répondent à tous vos questionnements

VOUS ÊTES EN PLEINE CRÉATION D'ENTREPRISE ET VOUS AIMERIEZ ÊTRE ACCOMPAGNÉ ?


+

Mes premières démarches administratives

Mes premières démarches administratives de création d’entreprise 

Pour les démarches administratives de création d’entreprise, il est important de se faire accompagner car vous allez être confronté à une avalanche de démarches angoissantes et chronophage : 

  – Rédaction des statuts  

– Ouverture d’un compte bancaire professionnel

– Démarches auprès du Centre de Formalité des Entreprises (CFE) : ce dernier centralise le dossier de constitution et diffuse les informations auprès du Greffe, du Service des Impôts des Entreprises (SIE) et de l’organisme social compétent (URSSAF, MSA, etc.). 

Une fois ces étapes réalisées, l’entreprise obtient les informations obligatoires suivantes : 

  • Kbis (carte d’identité de l’entreprise)  
  • lettre d’accueil du SIE indiquant le numéro de TVA intracommunautaire et les options fiscales choisies (IS / IR et régime de TVA).  

Vous êtes créateur d’entreprise ? Alors découvrez nos podcasts qui répondent à tous vos questionnements

VOUS ÊTES EN PLEINE CRÉATION D'ENTREPRISE ET VOUS AIMERIEZ ÊTRE ACCOMPAGNÉ ?


+
X